Abnégation

hébergement gratuit de photos & vidéos avec www.photomania.com

 

L’abnégation serait un sacrifice de soi, sans que qu’aucun bénéfice de cette action nous serait forcément dirigée, voire par du tout. Or ce côté là de l’abnégation, qui serait vertu de certains grands personnages religieux ou autres, j’aurais tendance à me dire que ça n’existe pas, que c’est impossible.

________________________________________________________

  • L’abnégation, telle qu’on l’entend ( sacrifice de soi sans bénéfice ) existe t-elle ?

L'abnégation existe-elle ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

6 commentaires à “Abnégation”


  1. 0 Mary 29 jan 2008 à 18:30

    Bonsoir,

    Pour moi, il faut regarder ce mot sous différents aspects.
    Dans certains cas on pourra dire que l’abnégation n’existe pas et dans d’autres qu’elle existe.

    Exemple: Des parents peut être amenés à faire preuve d’abnégation lorsqu’ils font tout ce qui est en leur pouvoir pour offrir à leurs enfants une vie descente en se « saignant » et laissant de côté leurs intérets personnels pour laisser place au confort de leurs enfants. Pour moi, ca c’est de l’abnégation.

    Resterai donc à utiliser ce mot à bon escient.

    Bonne soirée à tous!

  2. 1 Syou Plé 8 fév 2008 à 0:49

    Bonsoir,

    Je cite :  » Exemple: Des parents peuvent être amenés à faire preuve d’abnégation lorsqu’ils font tout ce qui est en leur pouvoir pour offrir à leurs enfants une vie descente en se “saignant” et laissant de côté leurs intérets personnels pour laisser place au confort de leurs enfants. Pour moi, ca c’est de l’abnégation.  »

    Tu dis que ceci est un sacrifice de soi. Le crois-tu réellement !?!

    Des parents qui mettent de côtés leur vie, rendent leurs enfants heureux, ah bon !

    Je crois au contraire, que les conséquences de tels agissements peuvent être très graves au niveau du développement de l’enfant, et au long terme également.

    Comment des parents peuvent être heureux ainsi ?

    N’est-ce pas là donner à l’enfant une place trop importante, je veux dire, n’est-ce pas là mettre sur les épaules de l’enfant ou des enfants le bonheur de leur parent ?

    Quand je vois des mères faire preuve d’ »abnégation  » envers leur enfant ( ou leurs enfants ) et qui mettent leur vie de côté pour eux, au long terme, j’imagine ce que sera l’enfant : un petit fils à sa maman, pas autonome pour un sous, et qui aura peut-être tendance à laisser à l’abandon les femmes dans ses relations, car il aura déjà donné sa part, et, pour une fois, je crois qu’il pourrait se rebeller de façon à faire ce qu’il lui plait à lui, même au détriment de ce qui ne convient pas à sa femme, à son couple.

    Parce que si l’on considère que cet enfant à 20 ans, et qu’il rencontre une fille, il aura déjà 20 ans de vie de couple, avec tout ce que ça implique derrière lui ( attention, faire ce qui convient à deux personnes ( lui et sa mère ) etc. Je ne crois pas qu’il veuille s’octroyer des avantages familiaux, si il vit avec sa nouvelle copine, pour en retrouver les désagréments…

    Il aura donc tendance à lâcher l’affaire, à penser à lui, et sera probablement un égoïste fini pour donner de l’attention, mais la cerise sur le gâteau, c’est qu’il sera, à l’inverse très demandeur de service, en fait, un gamin quoi.

    Attention. Il se peut que des gens soient ainsi, pour d’autres raisons, mais là n’est pas le sujet.

    De plus, l’enfant est le prolongement de l’égo, je pense, donc cet enfant, c’est comme un double des parents. C’est d’ailleurs pour ça que certain parent place leur espoir dans ce qu’il n’ont pas pu réaliser, dans leur enfant…

    Alors, je ne crois pas que là est l’abnégation, non. Car je ne vois pas de sacrifice. Les parents en tirent une fierté, un bonheur etc. L’abnégation serait, pour moi, l’inverse de ça.

  3. 2 capéran 6 mar 2008 à 18:15

    Bonjour,quel est le contraire de l’abnégation?Le mot existe-t-il,merci de votre réponse DC

  4. 3 Syou Plé 20 avr 2008 à 20:25

    Bonjour,

    Je ne sais pas. A première vu je dirais >.

  5. 4 Vianney 10 oct 2008 à 23:53

    Oui l’abnégation existe. Le renoncement à soi même en aspiration à quelque chose de meilleur et de plus élevé, le don de soi par amour. C’est le propre de la religion. Plus notre vision de Dieu est juste plus on constate notre petitesse et notre bassesse. Puis l’on reconnait notre incapacité à faire le bien à cause de notre ignorance. Alors la seule solution est de s’en remettre à Dieu. On renonce à soi même et l’on accepte de donner sa vie pour son prochain. Lorsque l’on constate notre propre misère il n’y a plus d’intérêt à agir pour soi. Si l’on ne parvient pas à voir au delà du monde matériel alors le seul bénéficiaire est celui ou celle à qui l’on se donne, pourtant au delà des apparences le véritable bénéficiaire est celui qui se donne. En donnant sa vie à Dieu ou à son prochain on accepte d’endosser ses joies et ses peines, et dans le secret nous sommes libéré des nôtres. La vie éternelle n’est pas pour le vieil homme.

  6. 5 jeannette del mouli 27 oct 2008 à 0:31

    l’abnégation ne saurait être sans amour, et sans oubli de soi. C’est en quelque sorte l’apanage de saints de pouvoir se détacher des biens de ce monde pour l’amour des autres et cela sans souffrir et même avec joie.

Laisser un commentaire


Syou Plé vous souhaite la bienvenue !

Laissez-vous guider...

Pour que chaque jour compte

janvier 2008
L Ma Me J V S D
    fév »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Une belle contradiction

Une belle contradiction

Notre plus grand combat nous oppose à nous-même !

Notre plus grand combat nous oppose à nous-même !

  • Album : Mes chiens
    <b>45.jpg</b> <br />

Sondage

Que pensez-vous de ce blog ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Petit Rappel

Conformément au code de la propriété intellectuelle (loi n° 57-298 du 11 mars 1957). Il est interdit d'utiliser et/ou reproduire et/ou représenter et/ou modifier et/ou adapter et/ou traduire et/ou copier et/ou distribuer, l'un des quelconque éléments – photos, poèmes, articles personnels – publiés sur ce blog de façon intégrale ou partielle, sur quelque support que ce soit – électronique, papier ou tout autres supports – sans l'autorisation expresse et préalable de l'auteur. Blog créé le 21 janvier 2 008 – Dixcrétion – tous droits réservés -

cornillonchristophe |
Les Livres de Loïc ! |
UN PEU DE POESIE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Franck Bellucci
| Les maux du coeur
| Mes mots...