Syndrome d’Asperger ( Autisme )

Hebergeur d'images


Le Syndrome d’Asperger et L’Autisme de Haut-Niveau sont des troubles neurologiques et complexes du spectre autistique qui affectent les fonctions du cerveau.
Ce désordre du développement est d’origine neuro-biochimique associé à un problème génétique. Il se manifeste par des difficultés de la communication et des rapports sociaux. Les personnes qui en sont atteintes ont souvent un comportement restreint et répétitif, des intérêts et des activités spécifiques. On parle communément de spectre autistique parce que les symptômes peuvent être combinés de façon différente et aller de légers à graves. On ne connaît pas la cause des troubles autistiques, mais on sait qu’ils sont quatre à cinq fois plus fréquents chez les garçons que chez les filles.
Les toutes premières descriptions de ce syndrome nous ont été livrées en 1944 avec les travaux du psychiatre autrichien HANS ASPERGER. Ces travaux, réactualisés, ont abouti à une reconnaissance récente du Syndrome d’Asperger au travers des critères de diagnostic internationaux, le DSM IV et CIM 10.. Selon l’avis du Comité National d’Ethique Avis N102 le spectre autistique touche 350 000 à 600 000 personnes atteintes de syndrome autistique au sens le plus large du terme ( troubles envahissants du développement ), et que 5 000 à 8 000 nouveaux-nés par an développeront ce handicap.

Les causes de l’autisme sont encore mal connues. Cependant, des arguments épidémiologiques, comme la forte concordance chez les jumeaux monozygotes, indiquent une forte influence de l’herédité dans l’apparition du syndrome autistique . Les causes génétiques sont complexes, faisant probablement intervenir plusieurs gènes en interaction avec l’environnement. Dans le magazine de septembre de l’Institut Pasteur, un point bien fait sur autisme et recherche génétique. On notera que pour l’Institut Pasteur, le taux de prévalence de l’autisme c’est 1 pour 200 ; quand on pense que le Ministère de la Santé continue à camper sur 4,5 pour 10 000.

 » Deux familles de gènes  » candidats  » s’avèrent être impliquées dans la susceptibilité à l’autisme : -sur le chromosome 6( 6q21 ) : et sur différents K17,K3,KXq13. La participation du KX et de HNLA pourrait être à l’origine de l’excès de garçons dans les TED, Troubles Envahissants du Développement.  » ( Conférence de Thomas Bourgeron ( Institut Pasteur ) sur la génétique de l’autisme 24 mars 2003  » -Résumé Dr C.Milcent.

La probabilité de se développer avec l’autisme augmente avec la proximité génétique :

• Inférieure à 1 % pour la population générale
3% ( autisme ) et 10% TED chez les frère et soeurs d’enfants avec autisme
60 à 90 % chez les vrais jumeau

Le corps, le cerveau, les cinq sens de la personne Asperger reçoivent des informations, mais il y a un défaut de transmission entre la réception et le traitement de ces informations. Les messages que les sens transmettent au cerveau sont mal reçus. Il en résulte un décodage confus de la vie et de l’environnement. Ces problèmes peuvent être d’intensité variable et différents selon les atteintes.

Temple Grandin explique que :

 » Les scanners de mon cerveau montrent que certains circuits émotionnels entre le cortex frontal et l’amydale ne sont tout simplement pas connectés – des circuits qui affectent mes émotions sont liés à mon aptitude à ressentir l’amour. Je ne peux être amoureuse, mais non de la même manière que la plupart des personnes neurotypiques. Est-ce que cela signifie que mon amour a moins de valeur que ce que ressentent les autres personnes ?  » ( Grandin et Barron p. 40 )
Le syndrome d’Asperger et l’Autisme de Haut Niveau ( voir article la différence ) sont très proches dans le continuum de l’autisme. Les personnes Aspergers sont souvent très intelligentes, ( les tests QI ne sont pas adaptés, ) peuvent avoir une mémoire exceptionnelle, parlent bien et certains ont d’excellents résultats scolaires, mais iIs ont des problèmes de coordination, de temps et d’espace. Ils présentent souvent dans leur façon de se comporter un aspect rigide.
A l’heure actuelle, il est très difficile de donner des chiffres pour le syndrome d’Asperger car la plupart des personnes qui en sont atteintes ne sont pas diagnostiquées. Pour ce qui concerne les chiffres de l’autisme proprement dit aux Etats-Unis, on estime qu’il nait 1 enfant autiste sur 166 enfants.

Le ratio par sexe de neuf garçons pour une fille montre une certaine prédisposition familiale, qui confirme l’origine essentiellement génétique des troubles. Des études récentes ont d’ailleurs renforcé cette dernière hypothèse, ce qui discrédite les théories psychanalytiques longtemps employées.

Ce désorde affecte la manière dont la personne atteinte communique et entretient des relations avec les autres. Les personnes atteintes du S.A. sont incapables d’effectuer les actions correspondant aux informations ou stimulis qu’elles reçoivent, à moins d’avoir reçu un apprentissage avec les repères nécessaires. Ce qui provoque, chez les enfants et adultes atteints du Syndrome d’Asperger, des problèmes :

- de la Communication, difficulté de langage, décodage, écholalie.
- de la Socialisation.
- de l’imagination et la compréhension de l’abstraction.
- Ces personnes peuvent aussi avoir des atteintes neuro-sensorielles.
- Communication

Les enfants et adultes atteints du S.A. ont souvent, avec un certain retard, appris à parler correctement. Mais à cause des difficultés qu’ils ont à traiter les informations reçues, ils ont souvent du mal à comprendre la signification de ce qu’on leur dit, par exemple dans le domaine de l’abstrait et des sentiments.

Leur langage est formé d’un vocabulaire important, qui donne une fausse impression de leur compréhension lorsqu’ils parlent. En réalité, ils répètent ce qu’ils ont lu ou entendu. Ils comprennent souvent les mots et les expressions littéralement, et il faut faire attention en employant des phrases telles que, par exemple, « viens ici mon poulet » ou « il donne sa langue au chat », pour qu’il n’y ait pas de contresens, sinon le résultat risque d’être étonnant. Ils ont des difficultés à soutenir une conversation avec une personne, à plus forte raison avec plusieurs. Leur voix peut-être plate sans inflexion, comme s’ils récitaient un texte appris par cœur, sans point ni virgule.

Leur communication non verbale est très limitée, peu ou pas d’expressions gestuelles ou faciales. Les Aspergers récupèrent les expressions des autres et les utilisent dans un mauvais contexte . Ils ne comprennent pas toujours les subtilités du langage telles que l’humour et l’ironie, qui les mettent mal à l’aise, et peuvent croire qu’ils sont dirigées contre eux. Ils utilisent dans certains cas un langage pédant et répétitif.
Leur voix tend souvent à être plate, sans inflexion, comme s’ils récitaient un texte appris par coeur, sans point ni virgule.

  • Socialisation

Ils ne comprennent pas les conventions sociales, agissent à contresens, et leurs attitudes bizarres, obsessions et fixations sont souvent mal interprétées. Ils peuvent être égocentriques, pas aimer le contact physique et sont peu sensibles aux sentiments des autres, qui à leur tour ne comprennent par leur incompréhension et leur indifférence.

En raison de leurs problèmes de décodage, ils ont une altération des interactions sociales, c’est-à-dire qu’ils ont de la difficulté à comprendre les règles sociales ce qui les laisse souvent socialement isolés, souvent enfermés dans leur bulle. Ils ont par conséquent des difficultés à se faire des amis malgré leur désir de nouer des contacts et de rencontrer des gens.

Ils ont tendance à être frustrés par l’incapacité à entrer dans les critères de  » normalité « . ll peut en résulter un isolement social accompagné de sentiments d’intolérance, d’opposition et d’hostilité.

Ils sont gravement perturbés par tout changement et toute modification de leurs habitudes ou de leur environnement. Une vie routinière et structurée leur convient très bien.

  • Imagination

Toute notion abstraite est difficile, sinon impossible à comprendre pour les enfants et les adultes atteints du S.A. De ce fait, si ces enfants ou adultes utilisent une idée abstraite qu’ils viennent d’entendre, il ne faut pas supposer qu’ils l’ont comprise.

Ils ont aussi des difficultés à imaginer ce que les autres pensent ou ressentent, et ne peuvent pas se mettre à leur place. C’est ce qu’on appelle la  » cécité mentale « .

Ils ont également des difficultés à lire et comprendre les romans : ce sont des livres pleins de notions abstraites et de relations émotionnelles. Prendre une décision est un processus difficile lorsqu’il met en cause des concepts abstraits, ce qui peut expliquer pourquoi ils ont du mal à dire oui ou non.

  • Atteintes Neuro-Sensorielles

Ils ont des difficultés de concentration. Ils sont très sensibles au bruit, au toucher, au mouvement et à la lumière du fait qu’ils sont incapables de moduler les tensions sensorielles. Ils ont une altération de la coordination motrice qui cause des difficultés à écrire, lancer une balle. Dans les cours de gymnastique ils peuvent se trouver inhabiles et rigides physiquement et les jeux de compétition impliquent des conventions sociales qu’il est difficile pour eux de comprendre.


Caractéristiques du Syndrome d’Asperger.

Les premiers signes d’autisme avant 3 ans.
.
Parmi les indices que l’on peut repérer chez le bébé :

- il est trop sage ou au contraire s’agite et pleure beaucoup
- il fait peu de tentatives pour communiquer par des mimiques, des gestes, des sons
- il ne réagit pas aux bruits, à la voix, il semble sourd
- il ne suit pas des yeux, on a du mal à croiser son regard
- il n’ajuste pas sa posture quand on le prend dans les bras
- il semble indifférent aux personnes
- il ne sourit pas ou peu
- il ne s’intéresse pas aux jouets et joue plutôt avec son corps
- souvent il s’alimente mal
- souvent il a de gros troubles du sommeil.

Chez certains enfants des signes peuvent être repérés dès la naissance et au cours de la première année; chez d’autres le premier développement paraît normal et des signes n’apparaissent qu’au cours de la deuxième année, voire même de la troisième année. Normalement le début se situe avant l’âge de 3 ans.

  • Conclusion

Le diagnostic du Syndrome d’Asperger n’est pas facile à établir. En effet, ces symptômes peuvent souvent être confondus avec ceux de différents maladies psychiatriques. Il n’est pas rare que des diagnostics erronés soient posés. Les enfants et la plupart du temps les adultes atteints du S.A. ne nous donnent pas la clef de leur comportement, qui nous laissent perplexes et désemparés.

Il est donc primordial de faire

a ) un diagnostic précoce :

… pour que les parents comprennent le comportement inhabituel de leur enfant et agissent mieux avec lui, c’est-à-dire : diminuer leur anxiété en évitant de les mettre en situation de surcharge de bruit, d’information, de contacts sociaux car ils sont très fragiles, vulnérables et peuvent avoir des réactions de confusion, d’anxiété, de peur, de panique. favoriser le plus possible leur éducation, ce qui leur donnera confiance en eux. Ne pas leur demander plus que ce qu’ils peuvent faire pour éviter de les mettre en situation d’échec.

b ) Les enfants Asperger doivent être scolarisés dans un milieu scolaire et pas dans un hôpital de jour ou un IME. C’est seulement dans une école normale qu’ils peuvent apprendre les codes sociaux. Dans un hôpital de jour ou un IME ils peuvent imiter les codes sociaux des enfants qui ont des problèmes psychologiques.

c ) L’éducation d’un enfant autiste doit privilégier l’enseignement des compétences sociales. La plupart des parents se focalisent sur la réussite scolaire. Mais ce qui compte le plus, c’est la progression de l’entant dans sa globalité. Développer la lecture et le calcul compte beaucoup, mais ne permet pas d’en faire des adultes acceptés si leur comportement n’est pas tolérable en société. Si un enfant autiste n’intègre pas les règles basiques de vie en communauté, il risque de devenir un individu violent qui sera de ce fait, rejeté de la société.
C’est important de leur enseigner petit à petit les comportements sociaux, les règles, les phrases pour des situations difficiles. Des techniques de rééducation qui apprennent aux Aspergers à communiquer sont plus adaptées. L’objectif est de développer chez ces enfants des habiletés sociales avec ses pairs afin de favoriser leur intégration sociale.

d ) Mettre en place un suivi adapté avec un orthophoniste qui connait l’autisme, un psychomotricien et une psychologue ABA. Chez les autistes, la psychothérapie n’est pas adaptée et elle peut même être dangereuse si elle est pratiquée par une personne qui ne connait pas l’autisme car fausse l’interprétation de leurs mots.

Source : http://www.aspergeraide.com/content/view/23/32/ 

10 commentaires à “Syndrome d’Asperger ( Autisme )”


  1. 0 Azumi 19 avr 2008 à 2:14

    Bonsoir Syou,

    Un article plus que précieux puisqu’il permet de mieux te connaître, même si à travers toi, j’en connaissais déjà les grandes lignes. J’ignorais le caractère génétique et héréditaire de ce syndrome, pensant, à tort, qu’il s’agissait d’une psychose et non d’un TED. ( Quoique, une psychose peut être héréditaire… )

    C’est assez flou, par contre, la notion de « défaut de transmission entre la réception et le traitement des informations reçues ». Comment cela ? Y-a-t-il un désordre, un problème au niveau des synapses et des neurotransmetteurs dans le cerveau ? Mon côté scientifique est intrigué . Il faudrait que je cherche.
    C’est ce qu’ils voudraient dire par désordre neuro-biochimique ? Lui même dû à une déficience génétique si j’ai bien compris.
    Tu pourrais me répondre que  » Les scanners de mon cerveau montrent que certains circuits émotionnels entre le cortex frontal et l’amydale ne sont tout simplement pas connectés  » mais cela ne me satisferait pas car il s’agit la seulement d’une émotion : l’amour.
    Enfin bref, cela m’intéresse. J’avais fais un TPE sur les désordres dans les transmissions synaptiques du à la nicotine et cela a été passionnant. Alors peut etre y a t il un rapport, peut etre cela touche t il les synapses dans le SA. D’où mon interrogation.

    Bonne soirée.

  2. 1 Syou Plé 19 avr 2008 à 4:35

    Bonsoir Azumi,

    Je ne peux malheureusement pas te répondre car je suis tout juste en train de découvrir l’autisme et donc je ne connais pas encore ce point là pour l’instant ; peut-être bientôt.

    En tous les cas, si toi, tu trouves la réponse, je serais fort intéressé pour la connaître.

    Merci de ton intérêt.

    Bisous !

  3. 2 Azumi 19 avr 2008 à 17:29

    Bonjour,
    J’ai trouvé un blog intéressant d’information et de nouvelles scientifiques sur l’autisme. Peut-être le connais-tu ?

    http://autisme-info.blogspot.com/

    Voici deux articles qui exposent des théories sur les causes biomédicales de l’autisme :

    - Le premier concerne le glutamate, un neurotransmetteur qui agit au niveau des synapses ( espace entre deux neurones ), accroît l’activité des neurones et joue un rôle important dans le câblage du cerveau au tout début du développement. Apparemment, une déficience génétique ( peut etre sur le chromosome 11 ) provoquerait un mauvais codage du glutamate et donc les erreurs de cablage qui, selon certains chercheurs, seraient à l’origine de ce trouble du développement.

    Voici le lien : http://autisme-info.blogspot.com/search/label/glutamate

    - Le second concerne les neuroligines qui assurent la transmission de signaux entre les cellules nerveuses. Comme pour le glutamate, le programme génétique codant pour ces protéines serait défectueux : les
    deux gènes NLGN3 et NLGN4X. Mais très peu de cas d’autismes sont provoqués par des mutations de neuroligine.

    Voici le lien :
    http://autisme-info.blogspot.com/2006/09/les-scientifiques-dcodent-les-dtails.html

    Voila, c’est tout ce que j’ai trouvé pour le moment. En vérité ce ne sont que des théories et les causes neuro-biochimiques de l’autisme sont encore méconnues.

    Bonne journée

  4. 3 Syou Plé 19 avr 2008 à 21:35

    Bonsoir,

    Merci pour ces liens. C’est là qu’on voit qu’il y a de nombreuses recherches très actives afin de trouver les causes exactes de l’autisme. Cela dit, les chercheurs ont déjà écartés pas mal de pistes dont certaines s’avèrent très prometteuses ( cf le dernier lien ).

  5. 4 Azumi 25 avr 2008 à 15:34

    Bonjour Syou,
    Tu as raison, le film Mozart and the Whale frise la caricature du syndrome d’Asperger par moment. Il est certain que tous les Asperger ne peuvent pas composer de la musique classique tout en peignant…
    Les deux personnages principaux sont des « extrêmes », et certaines de leur caractéristiques sont bien sûr exagérées pour l’exigence du cinéma.
    Mais l’ensemble paraît réaliste.
    Josh Hartnett est très crédible en autiste Asperger et, avec sa prestation convaincante, pourrait bluffer plus d’un pédo-psychiatre… Je trouve.

    Merci à toi, ton article sur le SA est très bon.
    Bisous.

  6. 5 zemmouri-koulouche 24 juin 2008 à 2:55

    CA FAIT PLUS DE 6MOIS QUE JE SUIS SUR LA RECHERCHE DE TOUT CE QUI PEUT ME METTRE AU CLAIRE, ET LE PLUS NETTEMENT POSSIBLE, SUR CET « HANDICAP » QUI; EN FRAPPANT CERTAINS;C’EST SURTOUT A LEUR ENTOURAGE LE PLUS PROCHE QU’IL CAUSE LE PLUS DE MALAISES :
    /PSYCHIQUES;EMOTIONNELS;ORGANISATIONNELS;AFFECTIFS….

    POUR L’HEURE,JE VOUDRAIS SURTOUT SIGNALER QUE SUR CE SITE QUE J’AI EU LA PLUS GRANDE SATISFACTION EN CE QUI CONCERNE LA COMPREHENSION GLOBALE ET EXHAUSTIVE DU PHENOMENE.
    EN INDIQUANT QUE JE SUIS TRES CONCERNE PAR LA QUESTION,PUISQU’IL S’AGIT DE MA FEMME » cherie » ET DE MON AINE AGE DE 24 ANS !!! JE PRESENTE MES REMERCIEMENTS LES PLUS SINCERES AUX RESPONSABLES DE CE SITE TRES INSTRUCTIF.
    J’ASSURE QUE  » UN ASPERGER AVEC UN -DIT NORMAL- MAL INFORME
    CA FAIT DEUX AVEUGLES L’UN EN FACE DE L’AUTRE,UN VRAIS LANGAGE DE SOURDS » .J’AFFIRME DONC QUE PAR SIMPLE INFORMATIONS CLAIRES ET COMPLETES FOURNIES AU DIT-normal? ON AURAIT RESOLU PLUS QUE LA MOITIE DES PROBLEMES DE L’ASPERGER LUI MEME. MERCI ET A PLUS DE COLLABORATION ET D’ECHANGE D’EXPERIENCE.

  7. 6 Syou Plé 28 juin 2008 à 2:29

    Bonjour,

    Merci de votre soutien. Heureux que ça puisse aider.

  8. 7 David Gasnier 14 oct 2008 à 20:13

    Mon avis est celui-ci, l’obstination de la France a vouloir psychiatrisé et drogués et enfermé les autistes en les classant schizophrènes ou bien en les mettant dans une autre situation d’apartheid social comme elle le fait aussi a l’égard des immigrés (rentables pour les rentiers comme les autistes rentables pour les soit-disant services sociaux) ou de tout autre groupe gênant pour la parfaite société laique de l’homme blanc hétéro catho latin droitier etc bref sans péché est assimilable a un GENE-ocide, un crime contre l’humanité. Celà n’est du reste pas étonnant que cette bonne société ait envoyée les juifs a la chambre a gaz sans attendre les solliscitations du troisième reich, cette soit-disant nation a toujours eu une haine viscérale de la différence.

  9. 8 marianne 26 fév 2009 à 20:28

    bonjour,
    je suis la mère d’un petit garcon de 7ans,diagnostiqué « Asperger » et j’ai découvert (en parcourant plusieurs sites) que le vaccin ROR pouvait etre impliquer dans l’une des causes possible de l’autisme?Il a par ailleurs,entre autres, été interdit en ALLEMAGNE: qu’en pensez-vous?

  10. 9 Syou 13 mar 2009 à 6:40

    Bonjour,

    Le fait est que l’hérédité aurait été confirmé par des études… Cela dit, il est simple à vérifier, car il suffit de voir quel est le pourcentage, en tant que père, mère ou parents autiste de faire un enfant avec cette particularité. Je crois donc, que ça écarterait les problèmes dus aux vaccins.

Laisser un commentaire


Syou Plé vous souhaite la bienvenue !

Laissez-vous guider...

Pour que chaque jour compte

février 2008
L Ma Me J V S D
« jan   mar »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829  

Une belle contradiction

Une belle contradiction

Notre plus grand combat nous oppose à nous-même !

Notre plus grand combat nous oppose à nous-même !

  • Album : Mes chiens
    <b>45.jpg</b> <br />

Sondage

Que pensez-vous de ce blog ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

Visiteurs

Il y a 2 visiteurs en ligne

Petit Rappel

Conformément au code de la propriété intellectuelle (loi n° 57-298 du 11 mars 1957). Il est interdit d'utiliser et/ou reproduire et/ou représenter et/ou modifier et/ou adapter et/ou traduire et/ou copier et/ou distribuer, l'un des quelconque éléments – photos, poèmes, articles personnels – publiés sur ce blog de façon intégrale ou partielle, sur quelque support que ce soit – électronique, papier ou tout autres supports – sans l'autorisation expresse et préalable de l'auteur. Blog créé le 21 janvier 2 008 – Dixcrétion – tous droits réservés -

cornillonchristophe |
Les Livres de Loïc ! |
UN PEU DE POESIE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Franck Bellucci
| Les maux du coeur
| Mes mots...