Tourner la page [ Coups de gueule ]

Tourner la page ! Tourner LA PAGE ! Voilà bien encore une phrase romantico-formatico…

Quoi, on tourne la page, comment ça tourner la page. Quitter des gens qui ont un rapport avec l’être  » aimé  » c’est donc ça tourner la page. Non ! Ca c’est changer de livre. Nuance !

Tourner la page ! Oh ! C’est choux comme expression. Mais tellement débile parfois…

Ce n’est pas passer à autre chose, non ! C’est se foutre de la gueule du monde ! Ca veut dire que l’amie en question n’était qu’un pion pour quoi ? Je dirais vu la perversité du cerveau parfois, surtout de certain porteur, que ce pion devait être un lien direct à la personne  » aimée  » afin de savoir si cette même amie est un risque pour toi, risque sommes toutes UNIQUEMENT et PUREMENT égoïste, tellement égoïste, pathétiquement égoïste, pitoyablement égoïste !

Ou cette amie est un lien pour savoir quoi ? Ce que je faisais, ce que je disais, ou des simplicités grotesques de ce genre.

Je n’aime pas, mais pas du tout qu’on se foute de la gueule de mes amis, qu’on les prennent pour des idiots, pour des cons et qu’on les jette comme des pions en leur montrant bien, sous des airs romantico-débilo que nous avons besoin de tourner la page.

Alors, je suis un homme porteur de lunettes bien souvent, qui passe mon temps sur mon pc, sur mon blog, sur les forum, je porte des chemises, j’ai deux chiens, une voiture etc… Alors, tout ceci est susceptible de te rappeler ma personne, alors il faudrait arrêter ceci, de le côtoyer. Allons plus loin dans la bêtise, de vivre, car la vie peut te rappeler ma personne…

Arrêtons cette stupidité ! Quelqu’un qui ferme les yeux sont son passé est un aveugle ignorant, qui ne cessera de répéter les mêmes erreurs, en continuant à prétendre que la cause des erreurs était l’autre. Que c’est petit ! Cette personne n’évoluera jamais, et ne grandira en âge que physiquement, mais mentalement gardera un âge fixe.

Il ne faut pas oublier, je pense, mais avancer avec et surtout, ne pas refaire les mêmes erreurs, ou à moins que vous, mademoiselle, soyez parfaite !

11 commentaires à “Tourner la page [ Coups de gueule ]”


1 2
  1. 0 oceanica 30 mar 2008 à 20:36

    Tu sais, je relie ce texte et je me dis que finalement tu as fait la même chose qu’elle avec nous.

  2. 1 Syou Plé 30 mar 2008 à 21:26

    Coucou,

    Euh… Je m’y attendais un peu. Le but est sans doute le même mais la raison ne l’est pas, c’est aussi ça la différence.

    1- Elle, elle  » tourne la page  » pour retourner à une indolence relationnelle qui était la sienne auparavant.

    2 – Elle cherchait à s’ouvrir comme à son habitude donc pour elle, si on prend sa vie en général, on remarquerait très vite une  » intrusion  » relationnelle normative.

    3 – En ce qui me concerne, c’est tout l’inverse. Comme beaucoup on fait l’erreur, tu as pris une bribe de ma vie, allant d’une période de deux années environ, et tu t’es dit : >. Logique me diras-tu ! Et bien non, car pour se faire une idée de la personne que tu as en face de toi, il aurait fallu faire une moyenne de cette ouverture sociale de toute ma vie, ainsi, tu aurais remarqué une ouverture sociale et relationnelle extraordinaire vis-à-vis de ma vie en générale.

    En effet, avant de te connaître j’étais seul, plus jeune, j’étais seul, en fait, toute ma vie j’ai été seul, avec des périodes de renfermements correspondante à des phases plus ou moins longues et intenses de repli. Tu m’as connu à l’apogée de mon ouverture, tu en a fait la conclusion fautive que ma moyenne se trouvait dans des mesures prises de bribes de vie, ce qui explique pourquoi tu ne comprends pas mon attitude d’aujourd’hui.

    Pourtant, cette attitude correspond en moyenne, à une grande ouverture, un pic vis-à-vis de ma vie.

    Donc contrairement à Mary, je ne vous raye pas de ma vie pour vous oublier, mais je m’isole un peu plus pour me retrouver.

    Cela dit, j’espère tout de même que tu vas bien. Je suis bien en ce moment, je suis libre, je suis serein, loin des tracas relationnels et sociaux, loin de toute saturation. Fini les questions / réponses banales et des dialogues qui ne m’apportaient rien, fini tout ça, ( je ne parle pas de toi particulièrement ), en ce moment je cherche, je découvre, je suis émerveiller, j’apprends, je vis…

    Etrangement depuis que j’ai ce repli je n’ai plus de saturation ( Surcharge ), donc ai-je le choix de ce repli ? Est-ce un choix ? Je ne le crois pas, dans l’état actuel, dans mon état, je suis presque sûr que c’est un besoin.

    Ne pas respecter ce besoin c’est ne pas respecter ce que je suis avec tout ce que ça implique.

    Oui je suis malade, et oui je veux vivre. Non je ne suis pas égoïste mais dans une vision pathologique égocentriste, la différence ? La différence je ne sais pas, dans les deux cas c’est pathologique, dans un des cas c’est probablement dû à une névrose donc ça peut se soigner, dans l’autre à une psychose, donc ça ne se soigne pas, on doit apprendre à vivre avec, au mieux, ça s’améliore un peu, c’est tout.

    La période des deux années étaient une amélioration, mais tu vois, je finis toujours au même résultat, au même point.

    Je suis sûr à présent, j’ai tellement tout essayé, je ne suis foncièrement pas apte à vivre en total harmonie avec et au sein des autres, c’est ainsi, tu devras t’y faire comme j’ai dû apprendre à m’y faire.

    J’ai de bons côtés de tout ça. Sache en profiter comme je sais profiter de toi, de ces moments. Nous n’aurons plus de conversations longue et qui se prolongeaient dans les jours, c’est très possible, cela dit nous aurons peut-être des conversations plus courtes, moins fréquentes, mais plus intenses.

    A toi de voir. Tu n’es pas obligé d’accepter la tournure de notre amitié, non, tu as toujours le loisir de refuser, soit !

    Bisous !

  3. 2 oceanica 30 mar 2008 à 21:45

    Je comprends jusqu’a un certain point, mais ça me fait de la peine le comprends tu ça?

  4. 3 oceanica 30 mar 2008 à 21:50

    Tu sais si on est parti dans les explications je peux t’en donner. Moi j’ai toujours été seule, seule avec les autres, seule avec moi-même. Et puis tout a coup jai appris a connaitre des gens que jai appris à apprécier. Et la, tout dun coup poufff tout disparait, ce que javais bati s’écroule sous mes pieds. C’est certain que c’est moi qui provoque ces choses je suis conne ça c’est clair et je le sais. Seulement j’espérais que ça changerais.

    Je tiens surement trop aux gens et je m’attache à eux bien plus qu’eux s’attache à moi. Eux ou plutot vous, vous pensez d’abors à vous, à vos besoins alors que moi c’est plutot le contraire.

    Bref, c’est moi qui paie au bout de la ligne, mais bon si toi tu es bien ben tant mieu je ne peux rien demander de plus.

  5. 4 oceanica 30 mar 2008 à 21:52

    Tu sais, je sais que tu es malade, comme tu dis. Je l’ai toujours accepté jusqu’ici et jamais je ne t’ai jugé. Parfois j’ai eu du mal et parfois j’ai mal fait les choses comme avec les ça va, les ok et les questions mais si tu regardes bien, j’ai fait des efforts.

    Soit, je comprends ta décision, je vais avoir l’air de trop m’accrocher à toi si je récris lol.
    bonne journée

  6. 5 Syou Plé 30 mar 2008 à 21:55

     » Je comprends jusqu’a un certain point, mais ça me fait de la peine le comprends tu ça?  »

    Oui ! ce dont je souffre peut importe le nom que l’on puisse lui donner, ce n’est pas drôle.

  7. 6 Syou Plé 30 mar 2008 à 22:10

     »

    Tu sais si on est parti dans les explications je peux t’en donner. Moi j’ai toujours été seule, seule avec les autres, seule avec moi-même. Et puis tout a coup jai appris a connaitre des gens que jai appris à apprécier. Et la, tout dun coup poufff tout disparait, ce que javais bati s’écroule sous mes pieds. C’est certain que c’est moi qui provoque ces choses je suis conne ça c’est clair et je le sais. Seulement j’espérais que ça changerais.

    Je tiens surement trop aux gens et je m’attache à eux bien plus qu’eux s’attache à moi. Eux ou plutot vous, vous pensez d’abors à vous, à vos besoins alors que moi c’est plutot le contraire.

    Bref, c’est moi qui paie au bout de la ligne, mais bon si toi tu es bien ben tant mieu je ne peux rien demander de plus.  »

    Bâtir sa vie vis-à-vis des autres c’est comme bâtir un immeuble sur une faille sismique ou sur du permafrost à l’heure actuelle, c’est dangereux et le bâtiment risque de s’effondrer surtout si la structure n’est pas prévu pour résister à ce genre de phénomène.

    Je pense que tu devrais adapté ta vie afin que cela n’arrive plus, c’est-à-dire te construire une structure indépendante adaptée.

    Le problème est simple, il est mathématique et tu aurais pu le voir.

    1- Tu sais bien que je suis limité dans les relations que je dois entretenir, et dans les relations qui constituent ma structure. J’ai privilégier les relations qui sont intrinsèques à ma structure de l’ordre des relations familiales ; elles sont prioritaires, logique.

    Ma capacité en est déjà très entamé, on va dire de l’ordre de 80%.

    2- Il me reste 20% que je distribue à tant de personne. Si pour établir une relation saine on doit utiliser 05% de cette capacité / temps, ça veut dire que je dois choisir 04 personnes dont je vois l’avenir avec elle. C’est 04 personnes ont été choisie.

    Maintenant, il est évident que je ne vais pas rester avec ces 04 personnes là toute ma vie, sinon, je n’apprendrais plus rien, donc soit je vais les placer en second degrés, pas toutes mais 01 ou 02 d’entre elles, ou soit, par abnégation, je choisi de les garder.

    Toutefois elles ne voudront pas de ça pour moi, et sans doute pour elles, donc je devrais m’en éloigner pour construire de nouvelles relations, afin de pouvoir continuer à être structuré, être heureux.

    Cela dit, comme ce que j’ai fait avec le forum ( ces deux ans ), je peux très bien subdiviser ce pourcentage temps / qualité / capacité en fraction, ce qui me donne un moindre pourcentage pour chacun.

    Cela dure un temps, car en sachant que pour ma vie personnelle, ma construction, ma structure et mon bonheur, j’ai déjà entamé une grande partie du temps, il ne me reste plus qu’à le diviser en pourcentage à partir du temps qui me reste. Etant donné que c’est peu, je me débrouille au mieux. Je place des priorité, mais ces priorités deviennent les seules personnes à qui je puisse en faire  » profiter « .

    Voilà ! c’est une question de mathématique, je sais, c’est étrange de calculer les relations ainsi, mais à la base la question est : Heureux ou pas heureux.

    Dans le cas ou je distribue à gogo, je ne suis pas heureux, et je peux même rendre malheureux, donc le premier choix s’impose de lui-même. CQFD !

  8. 7 Syou Plé 30 mar 2008 à 22:13

     »

    Tu sais, je sais que tu es malade, comme tu dis. Je l’ai toujours accepté jusqu’ici et jamais je ne t’ai jugé. Parfois j’ai eu du mal et parfois j’ai mal fait les choses comme avec les ça va, les ok et les questions mais si tu regardes bien, j’ai fait des efforts.

    Soit, je comprends ta décision, je vais avoir l’air de trop m’accrocher à toi si je récris lol.
    bonne journée  »

    Tu vois, tu peux m’écrire comme ça, c’est pas spontané dans la réponse, c’est quand j’ai le temps. Avec MSN, la spontanéité à quelque chose de gênant, elle accapare notre temps, notre esprit, et notre vie au final.

    C’est pour cela qu’avec les contacts que j’ai actuellement, je suis très bien. Ca me permet d’être là en cas de besoin et d’éviter la surcharge. J’ai toujours un oeil sur leur état ( que je vois dans les citations ) et puis je peux intervenir facilement. Pour une fois  » qui trop embrasse, mal étreint « , je respecte cette citation.

  9. 8 Lets. 30 mar 2008 à 23:50

    De la part de Puppet histoire d’être sur que tout soit clair pour toi Syou ;)

    Je remercie ce brave Syou pour m’avoir envoyé un super message sur msn cette nuit ,ce gentil Syou m’a dit qu’il ne m’oubliait pas ,(bien que je sois devenu inintéressant ,comme un livre dont on aurait fait le tour ,et vous tous aussi de par votre récurrence ,amusant quand on recherche le statique en chaque chose par ailleurs … m’en voilà « fort aise » !)j’apprécie surtout la fin ou il me dit « bon ,j’ai dit ma bonne parole du jour, bye ! »

    Tu es susceptible, j’y peux rien. Tu n’as manifestement pas compris ce que je t’ai dit. J’ai une parole mauvaise dans le sens qu’elle ne dit pas exactement les choses comme elle le devrait, mais les oreilles de certains devraient être corrigé…

    J’ai dit : ma bonne paroles de la journée. C’était un peu d’humour, mais tu ne connais sans doute pas… De plus, tu n’es pas un sentimentale, moi pas trop non plus, je veux dire que je n’aime pas trop en faire aussi, et on en avait déjà discuté, c’était donc un clin d’oeil, tu sais ?

    Alors je vais etre d’une totale transparence avec toi Syou ,je suis un monstre qui pille ce qu’il y a prendre chez les autres ,je m’approprie ce qui me plait et puis je m’en vais.

    :heink:

    Ce n’est pas toi qui te lasse ,c’est moi qui me suis ennuyé de ta répétitivité bien avant.Hélas.Tu as du le sentir Syou ,non ?.La récurrence ,elle est en toi par ailleurs.C’est ta propre récurrence que tu ne cesse de fuir ,encore et encore.

    Mouai…

    Et ce n’est pas ta spécificité d’Asperger que je te reprocherais si seulement cela pouvait m’interesser ,il ya d’autres Aspergers ici qui nont rien à voir avec toi ,et comme tu le dis cela ne résume pas la personne ,mais c’est ton orgueil ,ton ego ,cela test propre à toi Syou ,et non à Asperger ,toute ta sensibilité est concentrée et dirigée sur ton illustre personne .Et tu y trouves certainement une justification dans ce processus de diagnostic.

    Mdr ! Tu prends deux ou trois aspergers et tu dis : voilà ce que c’est. En plus il y a différente sorte d’asperger certains se repli d’autres pas. Ils peuvent être à un autre niveau du spectre autistique, ils peuvent avoir plus de facilité dans un domaine que moi je n’ai pas et inversement. J’ai aussi une amie asperger qui est comme moi…
    Sont-ils diagnostiqué en plus ? Pas moi…

    Nous avions en commun une sorte de solitude ,certains traits autistiques ,un narcissisme ,et j’ai jusque là trouvé distrayant de relever tes contradictions (qui sont nombreuses ,pas pour rien que tel était le nom de ton ancien blog surement).

    Ce n’est pas une contradiction mais une évolution…

    Pas une seconde je ne t’ai cru mon vieux quand tu parlais d’amitié…j’ai toujours su que tu parlais à un reflet de toi meme,j’ai l’habitude des dialogues de sourds ,jy ai surement trouvé mes aises ,quand je veux échanger quelque peu ,m’en donner l’illusion pour ne pas affronter ma totale solitude et mon absurdité ,sans pour autant tisser des liens plus profond ou je me dévoilerais ,voilà qui est pratique .Je le sais depuis le tout début.
    Qui est passé le plus à coté de l’autre finalement ?

    Pourtant j’étais sincère.

    Ta propension à te regarder le nombril représentait un espace de liberté intéressant pour moi afin de seulement « exister ».A comprendre que tu nes pas très exigeant sur le plan effectif .. et moi je prefère souvent rester en surface ,d’autant plus que nos echanges se faisaient essentiellement sur un plan intellectuel.
    Surement ,n’ai je pas cherché à mieux te comprendre ,à voir avec ton regard ,essayer d’envisager le monde avec ta vision ,pas plus que tu ne l’as fait envers moi d’ailleurs…
    Voilà , »tout est dit ou presque » ,

    J’ai surtout mal pris ton message de cette nuit ,il me confirme cb tu es à coté de la plaque ,je ne tai rien demandé ,et toi tu m’envoies 3 phrases pédantes sur 3 mots ou je tai mentionné ,pour te dire aurevoir comme à d’autres ,parmi d’autres ,et te remercier malgré tout de ce que tu m’as apporté ,tu n’as rien compris ,j’ai trouvé ça ,irrespectueux .

    C’est toi qui n’a rien compris. Une action maléfique ne l’est pas vraiment si la personne n’en a pas conscience. Je veux dire comment dire que la personne est mal, si elle en a pas réellement conscience. Mon message n’était en rien méchnat, ça c’est sûr.

    Je ne me doutais pas que d’avoir eu une pensée désinteressée à ton égard pour te dire aurevoir (parmi une foule d’autres personnes)quand j’ai eu droit de ta part à un « bon je te laisse » ,me vaudrait le privilège de tes commentaires creux ,imbu de toi meme, emplis de vacuité et…totalement déplacés .
    Un peu comme si lors d’une de tes crises d’angoisse ,que tu as décrite sur le forum ,quelque te sortait des platitudes nombrilistes ,c’est à ta portée au moins ,ça ,comme exemple ,non ?

    Ce n’est pas un exemple mais une introduction d’exemple…

    La déception est la dernière impression que je garderai de toi .Tu ne m’intéresse plus ,meme en tant que souvenir ,mais je garderai surement le meilleur qu’il ya à garder de tout cela par la suite ,si suite il y a .
    Tu ny peux rien ,surement.Je ne t’en veux de rien bien sur ,tout cela ne m’a jamais assez intéréssé pour ça…et oui , … je m’attache une fois tout les mille ans ,et c’est parfaitement insupportable d’ailleurs quand cela se produit ,forcément à mon insu ..et pour cela il faut qu’il yait réciprocité un minimum .

    Cette fois tout est dit .

    Tu te montes la tête tout seul tu sais… C’est pathétique…

    Je le redis, – au cas où ta logique te fais encore défaut – je n’ai rien contre toi, pas plus qu’avant.

  10. 9 Lets. 31 mar 2008 à 1:44

    essaye de maitriser les couleurs dans les message Syou parce que la c’est limite insupportable thx.
    Lets.
    Voila la réponse de ce cher Puppet ;) :

    Je n’ai rien contre toi ,si c’est là ce que tu penses j’ai bien l’impression que c’est toi qui te montes la tete et qui est donc « pathétique » ,je ne te réponds pas sur msn car je tai supprimé ,mais apparemment ça te permet seulement de me parler sans que je puisse y répondre lol,c’était juste une mise au point ,tu avais tellement l’air de te justifier dans les derniers messages que tu m’as envoyé ,autour de ce que tu es ,de ton comportement ,de tes réactions ,pourquoi ?Ca ne m’intéresse pas vraiment ,ou plus ……je ne sais pas trop.Peu importe .

    Le reste de tes réponses plus haut sont des feintes qui ne valent meme pas la peine d’etre relevées….tu es sur ton blog en seigneur et maitre je ne vais pas m’amuser à citer chacun de tes contresens ou approximations…ou encore quand tu fais semblant de ne pas comprendre.
    Je me fiche de savoir que ton action fut maléfique ou non dans l’intention ,tout comme toi tu te permets d’attaquer quand tu se sens ,à tort ou raison agressé et que tu sais bien qu’il nya pas toujours conscience du « mal » commis.
    Moi aussi je vais faire pareil tien.. « heyy je suis schizophrène infantile ,alors je combine l’autisme et la schizo c’est super fun … pour le coup c’est encore plus rare ,qui peut me comprendre ? Personne !Ce n’est pas facile d’etre ce que je suis !Alors des fois je peux etre reactif a certains commentaires nocturnes plutot imbeciles dans certaines phases plus ou moins « audela-esques ». »

    Par ailleurs cela n’a rien à voir avec toi ,mais si tu as lu jusqu’au bout ce que j’ai écrit( en fait j’en doute ,ça doit etre ça ) ,à moins d’etre atteint d’une totale cécité de l’ame ,tu as du t’apercevoir que je n’etais pas spécialement en grande forme.Je ne tai rien demandé une fois de plus .Je n’ai plus rien à te dire .

    Evite de me faire une réponse comme la précédente ,tu sais que la connerie m’interpelle (sarcastic ahahaha),et j’ai plutot envie de mettre fin à ce « dialogue » plutot proprement.

    Sur ce …
    Aurevoir , bonne chance et bonne route.
    Nous ne nous parlerons plus jamais.

1 2

Laisser un commentaire


Syou Plé vous souhaite la bienvenue !

Laissez-vous guider...

Pour que chaque jour compte

février 2008
L Ma Me J V S D
« jan   mar »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829  

Une belle contradiction

Une belle contradiction

Notre plus grand combat nous oppose à nous-même !

Notre plus grand combat nous oppose à nous-même !

  • Album : Mes chiens
    <b>45.jpg</b> <br />

Sondage

Que pensez-vous de ce blog ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Petit Rappel

Conformément au code de la propriété intellectuelle (loi n° 57-298 du 11 mars 1957). Il est interdit d'utiliser et/ou reproduire et/ou représenter et/ou modifier et/ou adapter et/ou traduire et/ou copier et/ou distribuer, l'un des quelconque éléments – photos, poèmes, articles personnels – publiés sur ce blog de façon intégrale ou partielle, sur quelque support que ce soit – électronique, papier ou tout autres supports – sans l'autorisation expresse et préalable de l'auteur. Blog créé le 21 janvier 2 008 – Dixcrétion – tous droits réservés -

cornillonchristophe |
Les Livres de Loïc ! |
UN PEU DE POESIE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Franck Bellucci
| Les maux du coeur
| Mes mots...