Enseignant poursuivi pour avoir giflé un élève

hébergement gratuit de photos & vidéos avec www.photomania.com


Nord : Un enseignant poursuivi pour avoir giflé un élève

 

Un enseignant d’un collège de Berlaimont ( Nord ) a été placé en garde à vue et devra répondre de violence aggravée sur mineur pour avoir giflé un élève de 11 ans à la fin d’un cours lundi, a-t-on appris jeudi auprès de l’inspecteur de l’académie. L’enseignant, âgé de 49 ans, a frappé le jeune garçon qui a manqué de respect à son égard au cours d’une altercation, a rapporté l’inspecteur d’académie Michel Soussan, joint par l’Associated Press.  » Le professeur s’est énervé, l’élève lui a dit un mot qu’on ne doit pas prononcer envers son enseignant. Le professeur a perdu son sang-froid et a donné une gifle à l’élève « , a résumé M. Soussan. Le professeur, placé 24 heures en garde à vue, selon son établissement, a reconnu les faits. Il devra comparaître fin mars lors d’une audience de  » plaider coupable  » devant le tribunal correctionnel d’Avesnes-sur-Helpe, selon l’inspecteur d’académie. » La garde à vue, qui s’est passée dans des locaux vétustes et froids, ressemble plus à celle d’un criminel – prise de photos, d’empreintes, d’ADN – et ça semble tout à fait démesuré par rapport à la gifle qui a été donnée « , a commenté sur Europe -1 l’enseignant ayant requis l’anonymat. Revenant sur l’incident, il a dit:  » J’ai eu une réaction très spontanée par rapport à un comportement irrespectueux, qui ne m’est jamais arrivé depuis presqu’une trentaine d’années que j’enseigne « . Aucune procédure disciplinaire n’a été engagée pour le moment et l’enseignant n’a pas été suspendu.  » Il a compris dès lundi qu’il avait intérêt à prendre un peu de recul et s’est mis en congé maladie « , a affirmé M. Soussan, qui a souhaité relativiser les faits, trop largement médiatisés à ses yeux.  » C’est un tout petit incident « , a-t-il insisté. » Sans aucun doute, ce professeur a eu tort « , a de son côté jugé le ministre de l’Education nationale Xavier Darcos, interrogé sur France-Info. Il a également observé que les faits de violences à l’encontre des professeurs  » sont plus nombreux  » que ceux commis par les profs.  » Les exemples que j’ai tous les jours, c’est plutôt des professeurs qui sont victimes de brutalités, de violences, d’insultes, de parents qui les méprisent, de jeunes qui les bousculent « , a-t-il rapporté, mettant en avant l’existence d’une  » confusion des rapports d’autorité « . AP

Source : Obs.com http://tempsreel.nouvelobs.com/

 

10 commentaires à “Enseignant poursuivi pour avoir giflé un élève”


  1. 0 Pepe 1 fév 2008 à 17:09

    Il est clair que le prof n’avait pas a frapper l’eleve … Il doit savoir garder son sang froid … et gérer le conflit autrement que par la violence ! La violence engendre la violence ! Surtout venant de la part d’un enseigant !

    Je travail ds un hopital psychiatrique … si j’avais du rendre les coups que je me suis déja ramassé depuis que je travaille … je n’aurais plus d’emploi ! Et pourtant … elles me poussent parfois à bout ! Mais faut savoir prendre du recul … et se maitriser !

    Par contre … si rien n’est mis en oeuvre pour l’eleve comme sanction … je trouve cela nul … d’abord il aura gagné vis a vis d’un prof donc encore plus d’assurance pour la prochaine fois !

    Et ensuite … si tout est permis vis a vis des profs ou allons nous !

  2. 1 Syou Plé 1 fév 2008 à 17:32

    Bonjour,

    C’est vrai que je comprends ton point de vue.

    Cela dit, ce qui est choquant c’est la forme, le fond aussi, mais je suis plus choqué par la forme.

    Après tout, ce n’est qu’une baffe, non pas que c’est pas mal, mais bon, de là à que ça prenne autant d’ampleur.

    J’ai déjà vu un prof frapper un élève par une gifle et l’élève lui rendre la pareille ( en dessin ) et il y a pas eu un reportage ou un article sur le sujet…

    Ca me parraît gros quand même…

  3. 2 Pepe 1 fév 2008 à 22:12

    C’est vrai que pour une gifle … ca va loin … mais … si l’eleve porte plainte pour coups et blessures … le prof est dedans ! Et ici c’est volontaire … imagine que le garçon et des domages … style tympan peté ! ou je c pas moi !

    La faute … c’est au prof !

  4. 3 Syou Plé 1 fév 2008 à 23:55

    Pepe, c’est vrai ce que tu dis, mais un jour, je posterai mon point de vu sur  » qui est victime, qui est bourreau  » et c’est assez perturbant quand on voit ça d’un certain point du vue.

    Mais dans le tiens, dans les faits et uniquement dans les faits, le responsable semble bien être le prof ; il n’a pas à faire ça, c’est clair, mais je ne lui donne pas tous les torts non plus…

  5. 4 elisiana64 2 fév 2008 à 3:58

    Oui où allons-nous, je suis enseignante, prof de physique/chimie depuis 15 ans, milieu ZEP, par choix personnel, la seule chose que je puisse retenir de toute cette super médiatisation autour d’une gifle, ou de qui est victime, qui est bourreau :venez, vous Monsieur le juge qui condamnerait c’est certain le prof en question, il aura derrière lui toutes les associations de parents d’élèves, oh mon Dieu on a osé donner une gifle à une de leur si charmante tête blonde, honte à toi prof !!! oui mais qui parlera de tout ces coups et injures reçus à longueur de journée par nous enseignants qui devont au nom d’une jeunese soi-disant changeante tout accepter et juste faire chuttttt. Je précise qu’en plus d’être prof, je suis également maman de jeunes souris , et que jamais je ne saurais tolérer un manque de respect envers un adulte.je suis plutôt du style  » aimé » de ses élèves, et pourtant une classe de 35 voir 39 élèves je la laisse à qui le voudra !!! un manque de sang-froid oui sûrement !! mais ça épuise parfois, ou du moins c’est assez compréhensible.
    Amicalement

  6. 5 Syou Plé 2 fév 2008 à 12:07

    Bonjour,

    Elisiana64 je n’avais pas osé, ou pas pris le temps d’aller dans votre sens et vous, vous êtes intervenue et avez des arguments plus que cohérents et surtout pertinents.

    Je vous plussoie donc. :)

    En effet, comme je le disais, je suis d’accord avec Pepe dans les faits seulement, sans chercher à aller plus loin, mais, on peut très bien dire que, si l’enfant était bien éduqué sans doute il n’aurait pas insulté et donc, pas reçu de gifle…

    Jamais il m’est venu à l’idée d’insulter un prof, et c’est aussi parce que mes parents n’auraient pas rigolé en sachant que j’avais manqué de respect à un prof, même si je ne l’avais pas insulté donc, il ne m’est naturellement pas venu à l’esprit de le faire, forcément…

    Après certains diront que c’est trop facile, c’est toujours la faute des parents etc…

    Non, ce n’est pas toujours de leur faute, mais très souvent ça s’est sûr.

    Je pourrais même aller plus loin en disant que ce peut être de la faute de leur parents à ces parents etc etc.

    C’est aussi, je crois, un problème, parfois, de temps, car il y a des familles monoparentales où le père ou la mère travaille parfois 10 heures par jours, même plus, et pas forcément dans des métiers très reposant, alors, ça ne laisse pas beaucoup de temps pour une vie privée ni pour s’occuper de ses enfants etc.

    Enfin, tout ça pour dire que bien souvent, le problème n’est pas toujours ce qu’il semble être, et la faute, pas là où elle semble se trouver non plus, et, comme dirait l’autre : la vérité est ailleurs…

    Bien à vous !

  7. 6 Pepe 2 fév 2008 à 19:46

    Vous ne pensez pas que la gifle … c’est aux parents qu’il faut la donner !

    L’éducation vient des parents … ds le milieu sociale ds lequel ils vivent !

    Le gosse … il reproduit ce qu’on lu apprend ou ce qu’il a envie de prendre – bon ou mauvais.

    Mais je dis que de la part du prof … donner la gifle … c’est passer au delà des limites de son statut d’enseignant !

    Moi je gifle une de mes patientes … ben c recta je suis viré ! Bon j’ai l’excuse ( je me plavce du point de vue de la patiente ) de dire qu’elle n’est pas responsable de ses actes ( pour une delirante du moins )

  8. 7 Syou Plé 2 fév 2008 à 20:47

    Bonsoir Pepe,

    Je suis d’accord avec toi, je crois que nous le sommes tous d’ailleurs.

    Une petite précision, sinon, vu que l’enfant n’est pas responsable de ne pas avoir eu une éducation structuré, et donc de ces actes ( en partie en tout cas ), je crois que pour les parents, eux-mêmes n’ont sûrement pas eu une éducation structuré, donc, pour ma part, la baffe, – si c’était possible – je l’a mettrais à tout le monde, enfin, aux parents, parents de parents etc, jusqu’à remonter à la base : l’éducation qui a fait dégénérer toutes les générations de la sorte…

    Compliqué !

    De plus, je crois que l’on constaterait vite un soucis, en remontant aussi loin, le problème de la société en elle-même, dans son ensemble, et sans nul doute le problème de l’ignorance car, posant la question aux parents ( donc en remontant à la base des générations ) sans doute diraient-ils : Mais comment pouvions-nous savoir que cela allait engendrer tout ça ?

    Et ils n’auraient pas tout à fait tort à vrai dire, car comment auraient-ils pu le savoir, alors que la psychanalyse, psychologie etc n’étaient pas répandu à cette époque de la sorte, et réservées à l’élites.

    C’est pour ces raisons qu’il est très difficile de trouver un coupable.

    Sans doute, par pragmatisme tu me diras que vu que les parents, ceux qui sont vivants le sont, ont ne peut que les juger eux, les autres s’en moque si ils sont mort… En effet ce serait vrai.

    Mais je ne parlerai pas de jugement, qui est trop répressif pour ma part, mais de comportement, de changement, réforme ou autres, à avoir, qui serait du type : préventif.

    C’est-à-dire qu’au lieu de continuer ce qui ne fonctionne pas, commencer ce qui devrait fonctionner, changer la base d’un système.

    Mais si je devais donner, selon moi, les grands points de ce système à changer, ce serait énormes, faisable dans le très long terme mais énorme. Pour donner une image : plus le bateau est gros, et plus il m’est du temps à passer en marche arrière et à flotter en ce sens…

    Mais le problème je crois, c’est quand on commencera ( en France ) à arrêter de regarder les liens directs pour prendre plus de recul, et regarder les liens indirects, sans doute aurions-nous compris là l’une des choses les plus importantes, car comme ce bateau, à première vu il ne recul pas, mais si vous vous projetez un peu plus dans le temps…

  9. 8 lusina 13 fév 2008 à 0:37

    Je suis d’accord avec toi, Syou Plé,il faut remonter assez loin pour voir ce qui cloche et qui nous a menés à cette situation sans issue. Il faudrait en effet reformer (pas réformer)tout le système, mais on préfère mettre des rustines, parce que le chantier est trop important…

  10. 9 Syou Plé 13 fév 2008 à 3:34

    Oui Lusina, je suis bien d’accord avec ton point de vu, mais comment reformer sans réformer ?

    Quoi qu’il en soit je pense aussi que le système est profitable pour certains et que par conséquent…

    Et puis, si on voulait le fait, ça voudrait dire qu’on mettrait le système en standbye durant quelques décennies et ce serait un peu le  » foutoir « .

    En fait, personne n’est prêt à vraiment assumer tout ça. En fait, tout le monde pourrait en avoir envie, mais personne ne voudrait que ça tombe sur lui. Les gens aiment profiter du progrès mais n’aiment pas que le mauvais côté de ce progrès tombe sur eux ; ils sont content que des gens soient mort pour avoir le vaccin qu’ils ont aujourd’hui mais ils n’auraient pas voulu que ce soit eux qui soient mort pour faire ce vaccin, bien content que ce soit les autres qui l’ont fait avant eux…

Laisser un commentaire


Syou Plé vous souhaite la bienvenue !

Laissez-vous guider...

Pour que chaque jour compte

mars 2008
L Ma Me J V S D
« fév   avr »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Une belle contradiction

Une belle contradiction

Notre plus grand combat nous oppose à nous-même !

Notre plus grand combat nous oppose à nous-même !

  • Album : Mes chiens
    <b>45.jpg</b> <br />

Sondage

Que pensez-vous de ce blog ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Petit Rappel

Conformément au code de la propriété intellectuelle (loi n° 57-298 du 11 mars 1957). Il est interdit d'utiliser et/ou reproduire et/ou représenter et/ou modifier et/ou adapter et/ou traduire et/ou copier et/ou distribuer, l'un des quelconque éléments – photos, poèmes, articles personnels – publiés sur ce blog de façon intégrale ou partielle, sur quelque support que ce soit – électronique, papier ou tout autres supports – sans l'autorisation expresse et préalable de l'auteur. Blog créé le 21 janvier 2 008 – Dixcrétion – tous droits réservés -

cornillonchristophe |
Les Livres de Loïc ! |
UN PEU DE POESIE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Franck Bellucci
| Les maux du coeur
| Mes mots...