Instant fragile

Instant fragile dans 29 - Poèmes 473357128

 

Je suis assis sur mon fauteuil, ma foi bien confortable.
Je regarde une vidéo de Rihanna sur youtube, avec moins de plaisir que de soupçon,
ce qui n’est pas courant dans ce genre de situation.
C’est une vidéo qui provient de l’émission de la star académie,
elle fait donc l’objet de quelques questions.

 

Je la regarde en fumant une cigarette,
je suis intrigué par tout ceci,
tout ce qui se passe devant mes yeux et mes sens,
pourquoi vont-ils tous dans ce sens ?
pourquoi cela, pourquoi ceci ?

 

La musique est plutôt bonne,
la chanteuse chante plutôt bien,
tiens, on aperçoit quelques célébrités : Calogero, Céline Dion et j’en passe,
ils chantonnent, ils sont en mouvement, le rythme est entraînant, il faut croire, ou est-ce tout autre chose ?

 

Ma question ne trouvera pas de réponse aujourd’hui,
à vrai dire je n’y pense pas, peut-être cette nuit,
dans mes rêves ou dans mon inconscient.

 

Je continue de visualiser ce petit plaisir,
l’élève chante lui aussi, elle n’aura pas l’honneur, d’aguicher l’envie en moi de la découvrir, ô non !
Je crois qu’elle me fait sans doute peur,
l’envie ou elle ?
Je crois aussi que je m’en moque, je ne l’ai pas vraiment remarquée.

 

Seule ma posture de travers, la cigarette parfaitement positionnée entre mon majeure et mon index compte : la bonne distance, afin que mes lèvres n’aillent pas exagérément s’appuyer sur la partie interne des doigts qui sont à la merci du moindre touché.
Ma main, est à bonne hauteur, une hauteur bien confortable et convenable, stable mais pas trop appuyée,
de même, quand la cendre consumée pourrait choir maladroitement, je lui redonne une destiné digne, qui est la destiné du cendrier.
Un tapotement sûr, pas trop brutal, un coup de mon index, net et précis, et celle-ci se dépose délicatement, là, ou et quand il le fallait.

 

Mes doigts sont levés, assez crispament, certes, mais ils ne frôlent pas l’interdit, ils ne touchent pas de pêchés, ils sont humbles, non prétentieux, ils sont ce qu’ils doivent être, durant un instant, même après cette occupation des plus noble, quand l’objet de leur convoitise a été agoniser lentement dans ce cercueil bleu et blanc.

 

Etant une barque, peut-être que ces cendres et ce corps fumant s’en ira, on ne sait où, dans un paradis imaginaire ou réel, je l’ignore à vrai dire et je ne me pose plus la question, car soudain, je me rend compte que quelque chose s’est produit dans ma tête, un peu comme d’habitude mais ce n’est pas vraiment comme d’habitude non. Cette fois-ci, la vidéo étant finie, je me dépêche de trouver une toile convenable, afin de peindre au plus vite, la forme, la force et les couleurs de ma pensée, ou mes pensées soudaines, abstraites, sans doute, ou éphémères, comme la fumée évanescente de ce corps qui est surtout mort dans l’oublie.

 

Le vie reviendra, car ce corps laissera place à un autre et ainsi de suite.
Ce texte, finalement, vient peut-être d’un rêve, d’une pensée où tout simplement, d’un instant magique, une sorte de fuite.

 

 

0 commentaires à “Instant fragile”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


Syou Plé vous souhaite la bienvenue !

Laissez-vous guider...

Pour que chaque jour compte

mars 2008
L Ma Me J V S D
« fév   avr »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Une belle contradiction

Une belle contradiction

Notre plus grand combat nous oppose à nous-même !

Notre plus grand combat nous oppose à nous-même !

  • Album : Mes chiens
    <b>45.jpg</b> <br />

Sondage

Que pensez-vous de ce blog ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Petit Rappel

Conformément au code de la propriété intellectuelle (loi n° 57-298 du 11 mars 1957). Il est interdit d'utiliser et/ou reproduire et/ou représenter et/ou modifier et/ou adapter et/ou traduire et/ou copier et/ou distribuer, l'un des quelconque éléments – photos, poèmes, articles personnels – publiés sur ce blog de façon intégrale ou partielle, sur quelque support que ce soit – électronique, papier ou tout autres supports – sans l'autorisation expresse et préalable de l'auteur. Blog créé le 21 janvier 2 008 – Dixcrétion – tous droits réservés -

cornillonchristophe |
Les Livres de Loïc ! |
UN PEU DE POESIE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Franck Bellucci
| Les maux du coeur
| Mes mots...