La poésie des anges

La poésie des anges dans 29 - Poèmes fairy-tales-zoom

 

 

” Je l’ai voulu par folie ;
je l’ai fait par sagesse. “

 

 

Ainsi naît ma poésie,
Pleine de torpeurs et pleines d’ivresses.
Poésie fais-moi peur,
Dans tes joies et tes détresses.

 

 

Je te ressens,
Que tes vers deviennent caresses,
Dans ton encens,
Dans tes sensations qui n’ont de cesse.

 

 

Je te regarde avec mes yeux enfants,
J’ai une envie de prendre tous ces temps,
Savoir à quoi ça sert,
Je n’en ai que faire.

 

 

Poésie de la nuit,
Je t’écris une envie, une vie.
Poésie nocturne,
Loin, aussi loin que mars ou saturne.

 

 

La poésie est un courant,
La prise, une emprise malsaine,
Qui vient, là, soudaine,
Quand on ne s’y attend.

 

 

Elle est surprise,
Elle est remous,
Dans tes cahots perdus,
J’irais voire tes arts, tes ” attises “.

 

 

Sans doute n’en croirais-je pas mes yeux,
Dans mes écrits pernicieux,
Ou dans ceux nés de la plume d’un ange,
Ange des cieux, capricieux, dieu des anges.

 

 

Épopée tragique d’un moment féérique,
Touchant des mondes fantastiques,
L’enfant perdu dans les marais,
Un vieille homme qu’il écoutait, qui lui narrait.

 

 

Des contes sans auteur,
Sans aucunement tronquer de ces notes sauvages,
Des côtes au mille paysages,
Des sables en apesanteur…

 

 

Mouvance de ce sort,
J’en redemande encore,
Sorti de ton esprit inconscient,
Un art se déploie lentement.

 

 

Tu as les yeux à l’envers,
Tu vois au delà de toi,
Ta conscience inconsciente, à travers,
Tes mots fardeaux, couteaux, des toréros putois.

 

 

Ta putréfaction d’âme sensible,
Libre, sur le papier postale,
Adresse paradis, chez les hautains voire les nuisibles,
Bataille à coup de plume, comme les épées féodales.

 

 

Tu te débats dans cette boue noirâtre,
Dans tes ébats, tes ” emplâtres “,
Sorti, tu sors au loin,
Vers ces chemins, ces destins.

 

 

N’as-tu jamais eu peur, dis-le !
Ne t’es-tu pas déjà dit que c’était immorale,
Impossible, par ces paroles, ces vers rocailleux ?
Ces temps inconjuguables. Sentimentales ?

 

 

Homme de l’Histoire, homme néandertale,
Un vers tirade des Hommes bavards,
Vers des destins fatales,
Vers significations, vers bâtards !

 

 

N’as-tu jamais ressenti ces sensations,
Ineffables déraisons, sens situation ?
Ne t’es-tu jamais dit que tu touchais,
L’impossible raison des sages des marais ?

 

 

Ta prairie peuplera des âmes sauvages,
Tes mirages réels des temps barbares,
Avec ou sans nuages,
Est-ce une avare, si belle, ou une si grande tare ?

 

 

Si tout ceci n’était finalement que la magie,
Dans le sens que l’on offre à toi ou à lui ?
Si tout ceci était un non sens meurtri,
Par ces années à vivre, dans un total oubli ?

 

 

Ta reconnaissance comment se fait-elle ?
Tu me le diras dans ta réponse,
Ame charitable, honorable, Ma belle,
La poésie, tu l’as vie, alors, fonce !

 


 

5 commentaires à “La poésie des anges”


  1. 0 eclaircie 1 mai 2008 à 19:00

    laisser couler les mots pour qu’ils s’ordonnent d’eux mêmes , l’âme poète n’a nul besoin de règles de cadre, juste de glisser sur un clavier, sur un papier, ces signes qui ne nous appartiennent déjà plus…l’âme poète passant par là s’en délectera…

  2. 1 Syou Plé 1 mai 2008 à 19:53

    Le poète est celui qui écrit des poèmes. Nous sommes tous susceptibles d’être le poète qui déposera à nos pieds des vers comme des roses venant d’un jardin d’hiver.

    Ne pas désespérer des âmes parties dans des rêves chimériques et des valses enivrantes et folles comme une éclipse, un songe éveillé, ce qui ne doit pas se passer se passera, je le crois.

  3. 2 charmelle10 7 mai 2008 à 11:22

    bonjour je viens juste de crée un blog ho je vais repasser ici j’adore les poèmes bonne journée

  4. 3 Syou Plé 7 mai 2008 à 20:21

    Bonjour,

    C’est gentil de passer par là.

  5. 4 Eteop 30 oct 2008 à 10:26

    bonjour
    puisque tu aimes lire et écrire des mots en vers composés ou en vers libres je t’invite à venir les partager sous l’ombre de l’arbre rêveur http://www.palmiereveur.forumparfait.com un site conçu pour tous les gouts qui regroupant des poètes des quatre coins du monde pour l’amitie,le partage et le savoir faire

    Amities!

Laisser un commentaire


Syou Plé vous souhaite la bienvenue !

Laissez-vous guider...

Pour que chaque jour compte

mars 2008
L Ma Me J V S D
« fév   avr »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Une belle contradiction

Une belle contradiction

Notre plus grand combat nous oppose à nous-même !

Notre plus grand combat nous oppose à nous-même !

  • Album : Mes chiens
    <b>45.jpg</b> <br />

Sondage

Que pensez-vous de ce blog ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Petit Rappel

Conformément au code de la propriété intellectuelle (loi n° 57-298 du 11 mars 1957). Il est interdit d'utiliser et/ou reproduire et/ou représenter et/ou modifier et/ou adapter et/ou traduire et/ou copier et/ou distribuer, l'un des quelconque éléments – photos, poèmes, articles personnels – publiés sur ce blog de façon intégrale ou partielle, sur quelque support que ce soit – électronique, papier ou tout autres supports – sans l'autorisation expresse et préalable de l'auteur. Blog créé le 21 janvier 2 008 – Dixcrétion – tous droits réservés -

cornillonchristophe |
Les Livres de Loïc ! |
UN PEU DE POESIE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Franck Bellucci
| Les maux du coeur
| Mes mots...