Naufrage

Hebergeur d'images Naufrage des 78 pêcheurs de La Teste, dessin de Bourgade, gravure de Ransonnelle.


Naufrage, les inondations noient mon paysage,
Je ne suis plus, je ne suis pas, je ne serais jamais en âge,
Un coup, beaucoup, trop dur sur ma tête me sonne,
Doucement, en me balançant, doucement, je chantonne,
Cette mélodie, ces larmes sont ma cantonne.

Tu étais là, encore hier, j’en ai tant profité,
Mais je suis gourmand, de tes mots de tes paroles qui m’ont bercé,
Toujours là, sans failles, ni arrogance,
Ce fut un grand honneur, Avec toi, ni détails, quelle grande chance, n’ont pu s’associer à la peur.

Un grand réconfort, comme un trésor, rempli de tout ton or,
Même moi, pourtant si fort, si insensible,
Tu as su me faire rire, me faire pleurer, comme un jet de sort,
Tu as tenté l’intentable, l’inexplicable, tu es pour moi une bible.

En ce nom, je te prierai de mes mots, je m’inspire sur ton dos,
En ce nom, je garderai toujours en mémoire toute ma vie,
Une femme aux grands talents, qui m’a troublé, m’a bouleversé, toi, Azumi,
Je t’écris ce modeste présent, comme un humble cadeau.

Bien sûr, je te souhaites tout le bonheur de tes mondes,
Bien sûr, je te souhaites la réussite, qui ne peut-être que grandeur,
Je te le dis, comme je le pense, ici, là-bas, tout fort ou en silence mais avec ferveur,
Tu vas être désormais, encore plus qu’avant une de mes nouvelles mélodies, sur ces ondes,
Je continuerai de danser le jour et la nuit,
Je graverai dans ma mémoire au diamant,
Le mot magique, onirique, et fantastique : Azumi,
Pour que tu voies dans des moments où tu aurais besoin de tous tes aimants.

Je suis là, je serais là, toujours, et tous les temps,
Car Azumi, les verbes qui pensent de toi n’ont pas de temps,
Ils sont toutes les conjugaisons, toutes les années, Toutes les saisons, pour un être qui a été, est et sera tellement aimé.

Tu es magnifique, tu as changé des destins,
Alors, vole, va accomplir ces choses, de tes propres mains.
Je te le dis et te le répète, je ne t’oublierai pas,
Azumi, que ta lumière brille pour tous ces gens là.

Syou Plé, pour mon amie Azumi

1 commentaire à “Naufrage”


  1. 0 azumi57 22 jan 2008 à 17:48

    Merci pour cet honneur.
    Ivre de ces mots, mon coeur
    A ployé, vacillé, chaviré
    Devant tant de beauté.
    Mon esprit a reconnu
    Ton Génie et ta Vertu,
    Et a en mots tenté
    De les crier au monde entier.
    Puisse l’Eternel t’effleurer encore
    De sa plume d’or,
    Puisse ta Muse à jamais
    Des vers aussi précieux t’inspirer.

Laisser un commentaire


Syou Plé vous souhaite la bienvenue !

Laissez-vous guider...

Pour que chaque jour compte

mars 2008
L Ma Me J V S D
« fév   avr »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Une belle contradiction

Une belle contradiction

Notre plus grand combat nous oppose à nous-même !

Notre plus grand combat nous oppose à nous-même !

  • Album : Mes chiens
    <b>45.jpg</b> <br />

Sondage

Que pensez-vous de ce blog ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Petit Rappel

Conformément au code de la propriété intellectuelle (loi n° 57-298 du 11 mars 1957). Il est interdit d'utiliser et/ou reproduire et/ou représenter et/ou modifier et/ou adapter et/ou traduire et/ou copier et/ou distribuer, l'un des quelconque éléments – photos, poèmes, articles personnels – publiés sur ce blog de façon intégrale ou partielle, sur quelque support que ce soit – électronique, papier ou tout autres supports – sans l'autorisation expresse et préalable de l'auteur. Blog créé le 21 janvier 2 008 – Dixcrétion – tous droits réservés -

cornillonchristophe |
Les Livres de Loïc ! |
UN PEU DE POESIE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Franck Bellucci
| Les maux du coeur
| Mes mots...