• Accueil
  • > 02 - Asperger ( Autisme )

Archives pour la catégorie 02 – Asperger ( Autisme )


12

Mon témoignage [ Partie 07 ]

Il y a plusieurs choses que je ne comprends pas chez moi et sans doute chez ceux qui n’expriment pas ce qu’ils pensent, qui ne s’expriment pas à vrai dire, de manière verbal et non verbal, enfin, de façon restreinte on va dire.

Je ne comprends pas pourquoi les gens cherchent à tout prix à casser leur bulle, comme si ils ne les laissaient pas être ce qu’ils sont, en paix, tout simplement.

Il paraîtrait, que je suis attachant, oui, peut-être, et alors, est-ce une raison pour vouloir me protéger sans doute pour combler une carence que certains ont en eux ? Non. Je ne suis pas un  » bouche-carence  » ou un  » comble-débordement-affectif  » ou envie de donner de l’affection à des gens trop paternels ou trop maternels.

Poursuivre la lecture ‘Mon témoignage [ Partie 07 ]‘

Mon témoignage [ Partie 08 ]

Rencontre :

Aujourd’hui, je suis allé à Nantes…

Oui, je suis allé à Nantes, voir quelqu’un du net, que je connais depuis des mois et des mois.

Ca faisait longtemps que je n’étais pas sorti, plus de 01h30 de chez moi et surtout, seul, loin de chez moi.

J’avoue que j’ai cru que ça allait être la catastrophe en fait, non pas en ce qui concerne ma rencontre car de ce côté là, ce fut merveilleux, la grande surprise ( bonne ) mais de mon côté à moi.

En fait, nous n’avions pas prévu ce que nous allions faire, au moins, je ne pouvais pas être anxieux en me faisant des films non, enfin moins de cette façon là.

Poursuivre la lecture ‘Mon témoignage [ Partie 08 ]‘

Mon témoignage [ Partie 09 ]

En me découvrant, j’ai aussi redécouvert mes passions de bases, comme les chiffres.

A vrai dire j’avais un peu oublié à quel point je les aimais. Je crois qu’il était mieux que je les oublie, on le dirait bien dû moins, sans doute parce que ce n’était pas eux qui auraient pu m’aider durant un temps, qu’ils m’auraient rendu encore plus différent, plus moi-même et puis, au final, je ne regrette rien.

Je fus en discorde avec eux, plus trop copain, mais je crois qu’ils ne m’en veulent pas, et puis, mieux vaut tard que jamais.

En fait, je ne les avais pas vraiment oublié, car je comptais de temps en temps, ils me parlaient même, mais c’est assez récemment qu’enfin je les écoute, ou les réécoute.

Quand les chiffres me parlent :

Voilà comment je vois ceux-là :

Poursuivre la lecture ‘Mon témoignage [ Partie 09 ]‘

Mon témoignage [ Partie 10 ]

Quand j’étais plus jeune et encore aujourd’hui, je n’arrêtais pas de revivre sans cesse, encore et encore des scènes de ma vie courante.
Je me vois en train de les faire, comme dans ma tête j’aimerais bien les faire, comme j’aimerais bien les faire si je n’avais pas ce blocage, ce fossé immense entre mes pensées et la réalité.
Sinon, quand je parle moins, mais je parlais beaucoup aux animaux qui étaient dans ma vie, mes chats, mes oiseaux etc. J’ai tenu des conversations très longues avec ceux-ci et j’ai encore cette tendance là encore.

Poursuivre la lecture ‘Mon témoignage [ Partie 10 ]‘

Mon témoignage [ Partie 11 ]

Une connaissance, qui croit que je suis ce que je ne pourrais dire ici, pour l’instant, avant un diagnostique, m’a montré un film sur les gens qui sont comme lui et censé être comme moi.
( … ) Que dire, que penser, que faire après avoir visionné ce film ? qui est magnifique au passage, enfin, pour moi.

Je vais tout de même essayé de dire quelque chose, de vous décrire certaines choses que ce film m’a rappelé, les concordance aussi, etc.

En tout cas, les supports vidéo, de texte, de livre sur ce sujet sont tellement rares qu’ils sont quasiment inexistant dans ma mémoire, et pour cause, j’ai fait exrpès de ne pas aller vers eux, afin de ne pas être influencé, de me voir plus clairement, mais parfois, j’ai quand même besoin de lire un petit texte, ou de regarder un film là dessus ( le premier ) afin de pouvoir continuer à écrire, sinon, je serais en manque d’inspiration enfin, plus exactement, en manque de dissociation, à savoir ce que je dois dire, ce qui est différent, ou pas.

Poursuivre la lecture ‘Mon témoignage [ Partie 11 ]‘

Mon témoignage [ Partie 12 ]


Pour en revenir à ce coiffeur, car ici je vous expose mes réflexions du moment, comme je les vis, je ne sais pas si les autres qui écrivent, le font ainsi, en tout cas moi je le fais.

Effectivement, à chaque fois que je me demande et que j’expose ce genre de pensées, de dire que ces gens ne sont pas toujours intéressants, qu’ils n’ont au final pas grand chose à dire qui pourra changer quoi que ce soit, dû moins, pas de grande conversation comme je suis souvent habitué avec moi-même n’est pas un tort, mais bon, à quoi bon pourrait-on me dire ?

Il faut donc retourner la chose dans le sens inverse.

Même si mes raisonnement ne sont ou ne seraient pas faux, et alors ? Ca change quoi ? Pourquoi suis-je parti là dedans ? Ca prouve quoi au final ?

Poursuivre la lecture ‘Mon témoignage [ Partie 12 ]‘

Mon témoignage [ Partie 13 ]

Si on essaie de prendre le problème à bras le corps, on se retrouve devant un nombre immenses de difficultés, non pas que les nombres me font peur, mais ces difficultés sont progressives, c’est-à-dire que si j’essaie dans régler une, d’autre se créeront à partir de cette base, etc etc.

Pour expliquer les choses, c’est tout aussi difficile, d’où l’intérêt d’avoir lu le livre de Daniel Tammet, car extraordinairement, il a su mettre le doigt sur les choses anormales et celles qui ne le sont pas. Quand on lit son livre, on peut avoir une sensation de simplicité, mais il est faux de garder cette simplicité là en tête, car même si il est écrit de manière compréhensive pour tous, le travail qu’il a dû faire sur lui-même, m’impressionne, presque autant que ses capacités mémorielles.

Il a dû se retrouver face à sa forêt de  » mini  » structure dans tout ce qui le concerne : Les actions, les comportements, les mots, les difficultés et les absences dans le sens large, vis-à-vis de ce que les autres eux, ont.
Comment comparer, car pour comparer, il faut avoir en visuel les deux forêts, la sienne, et celle de l’autre. Je ne pense pas qu’il a eu la capacité de connaître parfaitement la sienne, quoique, mais surtout, de connaître si bien que cela, celle de l’autre, ou des autres.

Poursuivre la lecture ‘Mon témoignage [ Partie 13 ]‘

Mon témoignage [ Partie 14 ]

L’empathie ! Qu’est-ce que c’est qu’ce truc ! Je ne comprends pas comment les autres le ressentent, comment les autres eux, fonctionne.
Pourquoi être triste de la mort de quelqu’un ? Enfin, pourquoi le sont-ils ?

Ce qui m’attriste dans la mort de quelqu’un, ce n’est pas sa mort en elle-même, mais ce peut-être les habitudes que j’avais avec cette personne, l’habitude de la féquentation de lieu avec, ou des choses comme ça. Après, les autres eux, ressentent-ils ça comme ça ou pas ?

J’avoue avoir du mal à être triste quand ça ne change rien concrètement à ma vie, et je sais, ça fait salaud, mais c’est comme ça et je n’y peux rien.

Lorsqu’on me dit que quelqu’un est mort, bien sûr que je vais dire la plupart du temps des choses comme : < < Oh ! C'est bête >> ou < < Il était si jeune et avait la vie devant lui ( ou pas ) >>, mais il m’arrive de dire : < < C'est bien >> étant naturel car mon naturel n’a rien à en dire, car ça ne change rien à ma vie. C’est triste non !

D’ailleurs, si mon problème ne se résumait qu’à ça, peut-être que ça irait mais c’est bien pire.

Poursuivre la lecture ‘Mon témoignage [ Partie 14 ]‘

Mon témoignage [ Partie 15 ]

Le bruit n’est pas encore venu à la page puisque je fais tout pour l’éviter, cela dit, il m’est insupportable et je compte bien en parler, car comment parler de mes troubles sans parler du bruit.

Je me suis souvent demandé comme les gens vivaient avec tout ce bruit et tout ces mouvements. J’ai dû subir à l’école la brutalité des enfants, puis celle outrancière des adolescents qui, on dirait, ayant une dissociation de la réalité perceptive passe leur temps à nous bousculer ou faire des gestes bien de trop exagéré ; alors je passais mon temps à me protéger, ou à me cacher.

Cela dit j’aurais pu passer mon temps à me cacher, mais non, il a fallut que je déni mes troubles depuis ma plus tendre enfance ne voulant pas être seul, abandonné de tous, vu que je l’étais déjà des bras de ma mère et de mon père.

Tout dépend ce qu’on appelle bruit, mais en ce qui me concerne, la musique ne me gène pas, enfin… Pour faire simple, ce qui me gène le plus c’est de ne pas maîtriser le bruit, mais bon, même le bruit que je maîtrise reste harmonieux et relativement bas.

Depuis petit j’ai été confronté à ce bruit, et je n’ai jamais compris pourquoi les gens se sentaient toujours obligé d’en faire, ainsi, je me disais qu’il était bien prétentieux de leur présence, de leur qualité humaine au point de devoir rappeler aux pauvres gens leur présence. Je dis pauvres gens car j’ai longtemps, très longtemps cru que tout était comme moi, ou plus exactement c’est ce que je voulais me faire croire…

Poursuivre la lecture ‘Mon témoignage [ Partie 15 ]‘

Mon témoignage [ Partie 16 ]

Je suis allé à l’hôpital psychiatrique, et étrangement j’ai eu le même réflex que vous : direction bibliothèque.

Au début je ne savais pas qu’elle existait, j’ai cherché, et j’ai trouvé. L’infirmier voulait absolument que je regarde la télévision en me rappelant qu’elle était présente trop souvent.

Je l’ai donc allumé, il est parti, et je l’ai éteinte. La paix.

Je n’ai pas regardé de livres, je ne suis pas resté assez longtemps, mais j’étais bien, dans un coin, au calme. Vive les bibliothèques !

Poursuivre la lecture ‘Mon témoignage [ Partie 16 ]‘


12

Syou Plé vous souhaite la bienvenue !

Laissez-vous guider...

Pour que chaque jour compte

septembre 2018
L Ma Me J V S D
« fév    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Une belle contradiction

Une belle contradiction

Notre plus grand combat nous oppose à nous-même !

Notre plus grand combat nous oppose à nous-même !

  • Album : Mes chiens
    <b>45.jpg</b> <br />

Sondage

Que pensez-vous de ce blog ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Petit Rappel

Conformément au code de la propriété intellectuelle (loi n° 57-298 du 11 mars 1957). Il est interdit d'utiliser et/ou reproduire et/ou représenter et/ou modifier et/ou adapter et/ou traduire et/ou copier et/ou distribuer, l'un des quelconque éléments – photos, poèmes, articles personnels – publiés sur ce blog de façon intégrale ou partielle, sur quelque support que ce soit – électronique, papier ou tout autres supports – sans l'autorisation expresse et préalable de l'auteur. Blog créé le 21 janvier 2 008 – Dixcrétion – tous droits réservés -

cornillonchristophe |
Les Livres de Loïc ! |
UN PEU DE POESIE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Franck Bellucci
| Les maux du coeur
| Mes mots...